8.12.06

Hibernation



En cette période où les rues de Bruxelles sont battues par le vent et la pluie et où règne ce petit froid piquant du matin, j'ai décidé, chères lectrices, chers lecteurs, d'entrer en hibernation.

Je me pose en effet énormément de questions ces derniers temps. Pas sur mon engagement libéral-libertarien, bien sûr, mais sur la pertinence de ce blog dans sa forme actuelle. La question prend tout son sens lorsqu'on sait que les chiffres de fréquentation de ce coin de toile, malgré plus de quatre années d'activité, n'ont jamais décollé au-delà de 150 visites par jour. Quelle est la pertinence aujourd'hui de l'Empire de Constantin ? La flamme des premiers jours s'est peu à peu endormie, bien que le feu couve toujours sous les braises. L'arrêt des activités de certains confrères pour qui j'éprouve énormément de respect, notamment Climax et Citoyen Durable, m'incite à la réflexion sur mes objectifs et, partant, ceux de ce blog. Au stade actuel, je sais qu'il me manque un petit quelque chose, un "ton", une approche originale, pour faire de l'Empire de Constantin quelque chose de vraiment spécial. La réticence que j'éprouve ces dernières semaines à "pondre" des chroniques qui n'atteignent de tout de façon plus les sommets d'inventivité et de rigueur qui marquèrent les chroniques les plus réussies est aussi un indicateur de ce besoin de changement. D'autres bouleversements professionnels, très positifs, me privent également de temps et d'inspiration. Plutôt que de "charger la mule" pour accoucher ça et là, dans la douleur, d'une chronique poussive, je préfère prendre un temps de réflexion.

J'espère vous revenir au printemps avec un nouveau projet. D'ici là, je veux vous remercier, chères lectrices, chers lecteurs, de l'intérêt que vous manifesté durant les quatre années de vie de l'Empire de Constantin. Vos commentaires et vos emails bienveillants ont été pour moi une grande source d'inspiration et de volonté. Un blog ne peut exister sans lecteurs, et quand un auteur a un public de votre qualité - pas une seule lettre d'insultes et moins d'une dizaine de commentaires stupides en si longtemps, c'est assez exceptionnel pour le mentionner - il ne peut que remercier sa Muse de l'avoir aidé à attirer de si remarquables visiteurs.

Bonnes fêtes de fin d'année à tous.


Constantin H.




19 Commentaires:

Blogger Wali a écrit...

Décidément, la plupart des blogs libéraux qui m'ont "éduqué" ferment leurs portes, les uns après les autres.
Merci pour vos chroniques. En espérant vous relire bientôt, via un nouveau concept bloguesque ou sur CPS!

Wali

8/12/06 18:21  
Blogger Lucilio a écrit...

Ouais mais nooon ! Pas d'accord. Pas d'accord du tout. Hiberner en plein réchauffement climatique. M'en vais te réveiller tiens, l'ami ;-)

8/12/06 19:04  
Blogger Fausto Maijstral a écrit...

Allons, allons! Si tu voyais mes stats!

8/12/06 19:43  
Anonymous alain a écrit...

Je te souhaite également de bonnes fêtes et une bonne hibernation... pas trop longue.

Un visiteur

8/12/06 23:58  
Blogger RonnieHayek a écrit...

En tout cas, la porte de CPS t'est toujours ouverte au cas où tu voudrais t'échauffer un peu avant de redémarrer ton blog !

9/12/06 07:45  
Anonymous Anonyme a écrit...

Faire croire à une hibernation sans doute déguisée en délocalisation permanente...
Méfiez-vous que FGTBlog ne vous cherche des misères....

9/12/06 11:25  
Anonymous Alex a écrit...

Merci pour ces bons moments passés à te lire.

Je te souhaite de bonnes fêtes et une hibernation la plus courte possible.
Et bon courage pour la suite.

Alex.

9/12/06 12:00  
Anonymous Frédéric a écrit...

Pour hiberner, il faut faire le plein de graisse. Et justement, c'ets ce que tu te reproches: de ne pas peser assez lourd dans le monde du web.
Alors accroche-toi à ta plume, qui est jolie bien qu'un peu universitaire, et continue ton blog.
Les stats, c'est bien, le maintien de ton espace d'écriture, c'est mieux.

9/12/06 13:21  
Anonymous Frédéric a écrit...

Pour hiberner, il faut faire le plein de graisse. Et justement, c'est ce que tu te reproches: de ne pas peser assez lourd dans le monde du web.
Alors accroche-toi à ta plume, qui est jolie bien qu'un peu universitaire, et continue ton blog.
Les stats, c'est bien, le maintien de ton espace d'écriture, c'est mieux.

9/12/06 13:23  
Anonymous Exu Veludo a écrit...

Je n'ai jamais eu le cinquième de ton talent, et je dois dire que je suis arrivé aux même conclusions que toi. Et pourtant, nous devons continuer le combat contre les collectivistes de tous poils.
Pour ma part, je l'ai toujours mis sur le compte de mon manque de talent, mais dans ton cas c'est exclus

10/12/06 00:58  
Anonymous Rudolf Menthol a écrit...

Avouons-le : je suis un gauchiste repenti. Mais je plaide les circonstances atténuantes votre honneur : j'avais un lourd passé familial, et tout ça.

Ces dernières années, j'ai commencé à m'interroger sérieusement sur mes convictions. J'aime la justice, j'aime l'équité, j'aime l'éthique, j'aime la solidarité, j'aime la fraternité. Allez, disons-le, je suis un idéaliste.

Des mots dont se gargarisent les gauchistes bien-pensants, qui en parsèment tous leurs discours, mais qu'ils éprouvent visiblement d'énormes difficultés à mettre en pratique. Il a fallu que je m'applique à décoder leur novlangue.

Et c'est en lisant les blogs libertariens, dont le tien, que peu à peu s'est faite la lumière.

Je ne suis pas sûr de tout partager de vos opinions, loin de là. Mais c'est chez des gens comme toi, Prométhée, Climax, Lucillio et bien d'autres que je trouve les pistes de réflexion qui m'oblige à remettre mes "conditionnements" en cause.

Dommage donc que tu arrêtes. Tu as, en partie, contribué à ma lente conversion.

10/12/06 12:23  
Anonymous ludovic a écrit...

Il faudra bien se résoudre vous attendre, chez Constantin...
D'ici là, d'autres controverses (j'en suis sûr) ne manqueront pas de soulever dans votre chef une indignation qui, somme toute, mériterait bien de vous tirer de votre hibernation.

11/12/06 04:15  
Anonymous Anonyme a écrit...

à bientôt l'ami,
revenez vite,
des commes vous, ça devient rare

11/12/06 09:04  
Anonymous Sam Lowry a écrit...

Dommage... Vous me manquerez à l'instar d'xxx.

11/12/06 13:30  
Anonymous G. a écrit...

Bon y en a marre des ces blogs qui s'arrêtent ...

Avt de connaitre les "Constantin, Climax, prométhée, ..." je croyais être un cas isolé au niveau de mes opinions politiques. Grâce à des gens comme toi Constantin j'ai découvert que d'autres personnes pensaient autrement que "la pensée unique égalitariste". A quoi bon se focaliser sur de vulgaires statistiques, nous devons continuer à défendre nontre idéal ... Il faut provoquer un effet boule de neige au niveau de nos opinions sans quoi le socialo-gauchisme continuera à se répendre partout ...

Hiberne, réfléchi et reviens nous ! De gdes choses sont programmées pour l'année prochaine : élections en france et en belgique, un gros travail de persuasion nous attend. Nous avons besoin d'être nourris en argumentaires afin d'éduquer les gens ... Dès lors hiberne bien et reviens nous gonfler à bloc l'année prochaine ... L'avenir a besoin de toi !

12/12/06 17:54  
Blogger climax a écrit...

A très bientôt j'espère pour de nouvelles aventures !

Vous savez, on dit que le Velvet Undergound n'a eu qu'un succès public limité mais que chacun de ses fans a créé son propre groupe.

Pour votre blog, c'est un peu la même chose : vous n'aviez peut-être "que" 150 visiteurs quotidiens mais nul doute que ces 150 personnes (et j'en fais partie) sont devenues des convaincus et prêchent désormais la bonne parole...

13/12/06 09:15  
Anonymous Paul a écrit...

De ma part également, beaucoup de remerciements. J'espère vous retrouver bientôt, sous une forme ou une autre, de manière aussi percutante, et avec une aussi belle plume.

Comme d'autres, la blogosphère a été pour moi une repiration, dans un monde dominé par la pensée socilisante. Comme d'autres, j'ai été enchanté de m'apercevoir que je n'étais pas seul à trouver que quelque chose n'allait pas dans cette pensée.

Merci encore

18/12/06 19:49  
Blogger Constantin a écrit...

L'hibernation continue, mais ne vous inquiétez pas, le travail de réflexion avance

22/1/07 08:53  
Anonymous Anonyme a écrit...

trop chaud la planète c'est vrai, les ordures font le pèlerinage jusqu'autour ton blog ce trouve percée par mon coeur d'ours polaire

et ça cest de la poesie

bonne hibenation pour que tes mots arrivent sur mes moustaches

22/1/09 21:53  

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil