22.2.05

Brèves du jour

Coup de coeur
L'ancien animateur du blog "Congoneries" nous revient sur Citoyen Durable. Apparemment, le changement d'adresse lui a fait énormément de bien : son style est plus percutant et ses prises de position plus vigoureuses. Un vrai régal pour le lecteur libéral !



Haine du profit
Je vous parlais il y a quelques jours de la haine du profit qui sévit dans les milieux intellectuels et journalistiques. L'animateur du blog Evoweb a fait récemment une constatation similaire dans un très intéressant article sur la mise en ligne des bibliothèques de cinq universités américaines par Google. A titre d'illustration, je reproduis ici le passage le plus édifiant :

"Synthétisons :
Le plan pluriannuel de la Très Grande Bibliothèque a été un fiasco, comme vient de l'avouer son Président. Il faut donc un autre plan pluriannuel.

Bien sûr, celui-ci devra coûter cher aux contribuables : Google prend de l'avance sans utiliser les impôts, il est essentiel que l'Europe défende sa différence en augmentant ceux-ci.

La philosophie générale est fixée : Profitabilité égale perversité."


On ne saurait mieux dire ...

La lecture de l'article du Monde en référence semblait prometteuse d'enseignements divers sur la façon de déformer le raisonnement chère aux collectivistes, je suis donc allé y jeter un coup d'oeil. Je n'ai pas été déçu : un paragraphe en particulier semble faire écho à des propos qui ont été tenus sur ce blog il y a bien longtemps :

"Ajoutons que, sous l'apparence de la gratuité, l'internaute rétribuera en fait Google, en tant que consommateur, puisque l'entreprise vit à 99 % de publicité et que la démarche qu'elle annonce ne vise qu'à obtenir un retour sur investissement grâce à celle-ci. Les publicités en marge des pages et les liens privilégiés guideront vers des achats qui accentueront le déséquilibre."

L'auteur de l'article se rend-il compte de l'outil intellectuel qu'il met ingénument à la disposition du citoyen ? Remplaçons quelques mots bien choisis dans la phrase ci-dessus :

"Ajoutons que, sous l'apparence de la gratuité, les parents rétribueront en fait les fonctionnaires, en tant que contribuables, puisque l'Education Nationale vit à 99 % de l'impôt et que la démarche qu'elle annonce ne vise qu'à obtenir une augmentation de son budget grâce à ceux-ci. Les nouveaux impôts en marge des taxes existantes et les redistributions à quelques privilégiés guideront vers une politique qui accentuera encore la pression fiscale."

Etonnant, non ?

2 Commentaires:

Blogger xxc a écrit...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

26/2/05 17:06  
Blogger xxc a écrit...

Merci pour le coup de coeur!
De nouveaux posts quand je rentrerai de Capetown (excellentes vacances).
Ciao.

26/2/05 17:08  

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil